Chapitre 1 - Le Rituel


 

Ce matin, comme chaque matin, Yuji se lève aux aurores alors que les premiers rayons du soleil illuminent Eolia. Elle quitte le dortoir situé dans l’aile Ouest du monastère et traverse la cour pour se rendre immédiatement dans la salle commune où a lieu la prière à laquelle s’adonne quotidiennement la communauté. Aujourd’hui est un jour exceptionnel pour Yuji : c’est à elle d’animer le rituel.

Du haut de ses dix-huit ans et animée par sa fougue habituelle, elle traverse la salle, frôlant ses pairs agenouillées et silencieuses. Lorsqu’elle atteint enfin l’autel, la vue de tous ces regards rivés sur elle lui coupe le souffle. Elle observe attentivement, s'efforçant de graver chaque détail dans sa mémoire à l’aide des méthodes apprises auprès de ses supérieures. “Utiliser la mémoire à long terme comme ancrage. Associer chaque élément aux cinq sens. Pratiquer la répétition espacée.” se répète t-elle machinalement. Au premier rang, la couleur verte des robes des apprenantes évoque le renouveau et la croissance. Derrière elles, un nuage de bleu, couleur du ciel et de l’élévation, caractérise les sorcières qualifiées qui exercent un métier au sein de la communauté. Pour finir, les sorcières supérieures se tiennent au fond de l’assemblée, habillées d’un blanc pur presque éblouissant. Avant de commencer le rituel, Yuji croise le regard de Fiona et tente d’y lire un encouragement ou de la bienveillance mais la distance l’empêche de lire dans les yeux de sa soeur. Yuji redirige ses pensées vers l’instant présent, prend une profonde inspiration et prononce le mot d’accueil.

 Mes soeurs, que ce jour scintille de grâce et de réjouissance.
[...]

L’heure passe très vite. Yuji connait par coeur les subtilités et le sens du rituel matinal. Elle prend beaucoup de plaisir à se tenir face à l’ensemble de la communauté et sait qu’elle n’a pas le droit à l’erreur dans cette dernière évaluation, surtout après la performance invraisemblable de Fiona aux arts du combat. Sa maîtrise époustouflante d”Eolia Motio”, la danse élémentaire du vent, lui a presque assuré de passer les examens haut la main.

Dans quarante-huit heures, à l’occasion du jour lunaire, les doyennes de la communauté se réuniront pour délibérer sur les résultats des examens. Les meilleures seront qualifiées et pourront commencer à exercer leur métier. Cosmologues, alchimistes, exploratrices ou encore enseignantes… Un nombre de métiers variés permettant à la communauté de perdurer. Yuji et Fiona ont pour objectif de devenir enseignantes et partir transmettre leur savoir au peuple de Suadéi. 

 


A l’heure du Zénith, alors que le son des cloches fait écho jusque dans les montagnes, Yuji rassemble ses affaires et descend dans la cour. Aux côtés de sa promotion, elle écoute attentivement le discours de Maître Niedjee.

— Dans quarante-huit heures se tiendra le jour Lunaire. Comme le veut la tradition, vous recevrez vos résultats lorsque les lueurs rouges de l’astre apparaîtront au sommet du mont Ares. D’ici là, vous prendrez la route vers le Nord pour parcourir la région d’Aresnho. Chacune de vous recevra un parchemin présentant la mission à réaliser pour confirmer votre capacité à exercer le métier que vous avez choisi. 
Les seules pensées valables viennent en marchant. Profitez de cette solitude pour réfléchir sur [...]

— Encore faut-il pouvoir prendre le temps de penser... songea Fiona, consciente des menaces qui rôdent dans la région d’Aresnho.

 
Lorsque le discours prit fin, les apprenties reçurent un parchemin à n'ouvrir qu’une fois dans la forêt.

Comme pour mettre en avant leur rivalité, Yuji et Fiona empruntèrent deux directions opposées. Quand Yuji emporta avec elle le tome 1 des “concepts fondamentaux de l’alchimie appliqués à la sorcellerie antique”, Fiona emporta son carnet personnel tenu à jour quotidiennement depuis le début de sa formation au monastère.

Les sorcières supérieures observèrent les apprenties se diriger vers la forêt. 

 


Laissez un commentaire


Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés